Il n’est pas toujours simple pour les parties prenantes d’un projet web de maintenir un niveau de recul suffisant. En l’occurrence, il est bien souvent difficile pour les propriétaires d’un site e-commerce de rester parfaitement objectifs quant à l’expérience utilisateur proposée sur leur plateforme. Or connaître la manière dont vos utilisateurs découvrent, apprécient et achètent votre produit ou service est essentiel ! Et chez Silicon Salad, nous sommes convaincus que l’expérience utilisateur est la clé du succès durable sur le web. D’où l’intérêt des tests utilisateurs ! Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi il est si important d’y avoir recours, et comment procéder. Bonne lecture !

Qu’est-ce-que le test utilisateur ?

Dans le domaine du e-commerce et plus spécifiquement de l’UX design, le test utilisateur – user test en anglais – est désormais incontournable. Sa pratique consiste à évaluer un produit en le mettant à l’essai face à un échantillon représentatif de ses futurs utilisateurs. Le test utilisateur a pour but de mettre en lumière les difficultés (aussi appelées pain points ou points de friction) lors de l’utilisation d’un site web, d’une plateforme e-commerce ou encore d’une application mobile. En règle générale, on analyse en priorité l’efficacité, la simplicité de navigation et plus globalement la satisfaction de l’utilisateur.

Pourquoi réaliser des tests utilisateurs ?

Réaliser des tests utilisateurs permet d’optimiser l’expérience utilisateur délivrée sur un site web, un site e-commerce ou encore une application mobile. Or optimiser l’UX permet aussi de :

  • Garantir une première impression positive sur les visiteurs qui découvrent votre plateforme ;
  • Aider les utilisateurs à trouver facilement les produits et/ou services correspondant à leurs besoins et attentes ;
  • Accompagner les visiteurs dans leur prise de décision ;
  • Améliorer la confiance et la fidélité de vos visiteurs vis-à-vis de votre marque ;
  • Rendre le processus de paiement le plus fluide possible.

Ce que les tests utilisateurs permettent d’identifier

L’approche ergonomique de votre site, aussi bien pensée soit-elle, n’est pas forcément facile à appréhender par vos cibles. Il en est de même pour l’approche fonctionnelle de votre plateforme. En effet, les tests utilisateurs démontreront peut-être que vous proposez des fonctionnalités trop éloignées des attentes de vos cibles. A l’inverse – et nous vous le souhaitons, ils démontreront peut-être que vous proposez des fonctionnalités en parfaite adéquation avec les attentes de vos cibles. Dans le premier cas, c’est sans doute l’approche proposée qui n’est pas en phase avec le besoin attendu : il s’agit probablement d’un problème d’ergonomie ou de perception du service.

A quel moment du projet faut-il faire des tests utilisateurs ?

Naturellement, plus tôt les tests sont mis en place, plus vous parviendrez à minimiser les problèmes potentiels. Ceci étant dit, pour mener des tests utilisateurs, encore faut-il avoir quelque chose à tester !

L’essentiel, avant de démarrer toute phase de test, est de définir assez précisément qui seront vos utilisateurs finaux. Il ne s’agit pas seulement de définir leurs profils, mais également d’avoir à minima une première idée de leurs besoins pour être en mesure de vous projeter et à terme, orienter le mieux possible vos choix de conception.

Chez Silicon Salad, nous n’attendons jamais la mise en ligne pour mener les tests utilisateurs des sites et applications mobiles que nous concevons. Nous préconisons toujours de conduire les premiers tests dès les maquettes intermédiaires ainsi que sur la version dite de “staging” des sites web. Ces tests peuvent d’ailleurs être réalisés tout au long du projet afin de valider chaque décision en matière d’UX ainsi que chaque choix de conception.

Et ensuite, que faire des résultats des tests utilisateurs ?

Une fois les tests réalisés, vient bien entendu le temps de l’analyse. A cette étape, un certain arbitrage est nécessaire. En effet, il est rare que tous les retours puissent être traités d’un coup. Il s’agit donc de prioriser les améliorations à apporter, selon leur degré d’importance pour les utilisateurs et leur coût de développement.

La plupart des rapports de tests se focalisent sur les problèmes relevés et les difficultés rencontrées. Or cela peut s’avérer démotivant ! Valoriser les points positifs est tout aussi utile pour conforter certains choix de conception, encourager et féliciter les équipes.