Avec une baisse de 90 % de l’activité au premier semestre (selon l’Observatoire de l’économie du tourisme), les restaurateurs sont parmi les plus touchés par la crise du Covid-19 et les mesures qui en découlent. Pour eux, le passage au digital constitue, à l’instant T et pour une durée indéterminée, l’unique moyen alternatif de générer du chiffre d’affaires tout en respectant les règles sanitaires en vigueur. Mise en place de menus numériques, vente à emporter grâce au “click and collect”, livraison locale : la crise sanitaire donne un coup d’accélérateur sans précédent à la digitalisation des restaurants.

La vente à emporter et la livraison locale comme solutions alternatives

Pour continuer à satisfaire leur clientèle tout en répondant aux nouvelles mesures sanitaires, les restaurants français sont de plus en plus nombreux à opter pour la vente en ligne via des dispositifs de “click and collect” et de livraison à domicile (aussi appelé “click and deliver”). Le premier confinement a en effet démontré la pertinence de ce canal alternatif puisqu’entre avril et mai, la vente à emporter a représenté 80% du chiffre d’affaires des restaurants qui proposaient ce service.

A noter : en temps normal, l’activité de vente à emporter doit être autorisée dans le bail commercial. L’activité de café-restauration ou brasserie n’est pas censée permettre l’activité de vente à emporter et une autorisation spécifique doit être sollicitée auprès du bailleur. Toutefois, dans ce contexte, un décret exceptionnel autorise les établissements fermés à pratiquer de la vente à emporter.

La digitalisation jusqu’aux tables des restaurants

Au-delà de la livraison locale et du “click and collect”, entre les deux confinements la digitalisation s’est installée aux tables mêmes des restaurants français. Les QR Codes y ont alors fleuri en masse. Et pour cause : selon une étude menée par D-Vine, non moins de 53 % des restaurateurs ont créé des menus digitaux, et 80 % souhaitent continuer à les utiliser sur le long terme.

Un double-objectif pour les restaurateurs : limiter les pertes et maintenir un lien avec la clientèle

Les études montrent que les clients qui utilisent le “click and collect” et la livraison sont souvent attachés à l’identité des restaurants auprès desquels ils passent commande. Les consommateurs choisissent généralement tel ou tel restaurant car ils souhaitent manger spécifiquement tel ou tel plat proposé par celui-ci. Ainsi, côté restaurateurs, la digitalisation permet de conserver le lien et fidéliser davantage cette clientèle déjà conquise.

Shopify propose sa solution de commande en ligne pour les restaurants

Shopify propose une solution spécialement adaptée aux restaurateurs souhaitant se lancer dans la digitalisation de leur activité. Simple à mettre en place, celle-ci comprend :

  • La mise en ligne des menus et des services/horaires d’ouverture
  • La gestion des commandes
  • La gestion des stocks
  • La mise en place de programmes de fidélité
  • La gestion des paiements
  • La gestion des livraisons et du « click and collect »

Côté utilisateur, la solution offre l’assurance d’une expérience fluide et rapide, depuis la prise de commande, au paiement en ligne sécurisé et jusqu’à l’envoi de notifications automatiques avec le statut de la commande.

Vers une meilleure connaissance client

Dans un secteur aussi centré sur l’humain que la restauration, une telle digitalisation peut sembler antinomique. On pourrait notamment craindre une déshumanisation de la relation client… Pourtant, dans le contexte actuel, en plus de constituer une opportunité de survie pour les restaurants contraints de fermer leurs portes, le digital permet au contraire de développer plus de proximité avec les clients, et même de personnaliser la relation établie avec eux.

En effet, les données collectées via les solutions telles que celle proposée par Shopify permettent de mieux connaître ses clients et de mieux communiquer avec eux. Il est notamment possible d’analyser les données pour identifier par exemple les plats les plus commandés, les heures de pointe en termes de commandes ou au contraire, les heures creuses auxquelles il peut être judicieux de mettre en place certaines offres promotionnelles.

Commerce physique et e-commerce : une nécessaire complémentarité

En conclusion, la crise a démontré que la complémentarité entre commerce physique et e-commerce, entre magasins et web était incontournable pour permettre le maintien de l’activité d’un très grand nombre d’entreprises. Chez Silicon Salad, il nous semble intéressant de profiter de ce temps qui nous/vous est imparti pour vous proposer des solutions pérennes, adaptées à la gestion d’un restaurant au quotidien et que vous pourrez continuer à exploiter demain. Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter !