Les marques misent de plus en plus sur les réseaux sociaux pour étendre leur influence, consolider leurs relations avec leurs publics cibles et, bien sûr, augmenter leurs ventes. Mais comment mesurer l’impact de ces initiatives ? Comment savoir ce qui fonctionne et à l’inverse, ce qui ne fonctionne pas ? Dans cet article, nous vous présentons plusieurs indicateurs clés (aussi appelés KPIs) à surveiller de près pour vous assurer que votre stratégie sur les réseaux sociaux est source d’engagement et de conversions. Suivez le guide !

Première étape : la définition de vos objectifs

Sur les réseaux sociaux, vos objectifs vont déterminer votre stratégie, et donc vos points d’attention. Définir vos objectifs dès le départ est donc clé ! Vous souhaitez augmenter votre trafic de 30% ? Augmenter votre nombre d’abonnés ? Votre taux de conversion ? Sur des réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram, les plateformes de publicité proposent des outils pour mettre en place vos campagnes en fonction de vos objectifs.

Une fois cette étape réalisée : quels indicateurs pour quels objectifs ?

Vous avez un objectif de notoriété : quels indicateurs ?

  • Les impressions (ou vues) de vos publications : le nombre d’impression d’une publication est le nombre de fois où un contenu – quel qu’il soit – apparaît sur l’écran de vos internautes.
  • La portée (ou “reach”) : la portée d’une publication représente quant à elle le nombre de personnes ayant vu l’une de vos publicités ou publications. On distingue deux types de portées : la portée organique et la portée payante. La première correspond aux vues naturelles de vos publications, tandis que la seconde correspond aux publications sponsorisées (donc payantes).
  • Le trafic en provenance des réseaux sociaux : si vous possédez un site vitrine ou un site e-commerce, vous voudrez sans doute savoir si vos publications sur les réseaux sociaux incitent les internautes à visiter votre site ou votre blog. Dans Google Analytics, vous pouvez suivre ce type de données et connaître la part des visites provenant des réseaux sociaux.

Vous avez un objectif d’acquisition : quels indicateurs ?

  • Le nombre d’abonnés : si vous avez l’objectif de faire croître votre communauté, votre nombre de followers est le premier KPI à suivre. Un nombre croissant d’abonnés est signe que votre communication et votre stratégie sur les réseaux sociaux fonctionnent.
  • La croissance de l’évolution de votre communauté : celle-ci peut être lente ou beaucoup plus rapide, selon les actions mises en place. Par exemple, si vous décidez de faire appel à des influenceurs dans le cadre de concours ou autres opérations, votre communauté peut croître de manière exponentielle. A l’inverse, si vous misez sur une croissance plus “naturelle”, un peu plus de patience sera de mise.
  • Le trafic en provenance des réseaux sociaux : nous détaillons ce KPI dans l’objectif précédent !

Vous avez un objectif d’engagement : quels indicateurs ?

  • Le taux d’engagement (ou taux d’interactions) : suivre le nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux ne suffit pas. La qualité de ces abonnés compte tout autant. Pour savoir si vos abonnés sont qualifiés et si vos publications sont suffisamment pertinentes, vous devez analyser les interactions sur vos différents réseaux sociaux. Il va de soi que plus vos publications sont intéressantes pour votre cible, plus celles-ci auront tendance à être « likées », commentées et relayées. Or c’est en croisant le nombre d’interactions avec le nombre de visites liées à une campagne que l’on obtient une idée du niveau d’engagement de ses visiteurs.

En observant ces chiffres par segment d’audience, il est possible de mieux comprendre la façon dont chaque segment interagit avec chaque contenu. En effet, cet indicateur est sans doute le plus révélateur de la pertinence ou non de votre communication sur les réseaux sociaux. Un faible taux d’engagement doit vous alerter et vous inciter à revoir votre ligne éditoriale en vue de proposer des contenus plus adaptés à votre audience.

Vous avez un objectif de satisfaction client : quels indicateurs ?

  • La perte d’abonnés : c’est sans doute l’un des KPIs les plus révélateurs d’une insatisfaction ou du moins de l’absence d’engagement.
  • Les sentiments qui se dégagent des commentaires publiés par vos abonnés : bien que subjectif, cet indicateur n’en demeure pas moins un puissant révélateur de la satisfaction – ou non – de vos client.
  • Les mentions et hashtags – lorsque ceux-ci sont utilisés dans le cadre de messages positifs – sont un autre indicateur de la satisfaction de vos clients et de la volonté de ces derniers de promouvoir votre marque, voire de se positionner véritables ambassadeurs de celle-ci.

Enfin, pour analyser vos résultats et suivre ces différents KPIs, vous pouvez d’une part utiliser les outils d’analyses fournis par les réseaux sociaux, d’autre part vous appuyer sur Google Analytics. Pour tout renseignement ou conseil complémentaire sur ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter !