Si depuis bientôt deux semaines, le monde semble en stand-by, ce n’est pas le cas des “Googlebots” (robots de Google). En effet, confinement ou non, ces derniers continuent de parcourir inlassablement les sites web – et notamment le vôtre – pour évaluer puis élire ceux qui seront mis en avant et au contraire, ceux qui resteront invisibles. La bonne nouvelle, c’est que de votre côté, vous pouvez parfaitement assurer le gestion de votre référencement naturel à distance. En effet, prendre le temps d’entretenir les positions acquises en matière de SEO d’ici la reprise normale de votre activité constitue une saine précaution, un investissement que vous ne regretterez pas. Voici nos conseils.

Le SEO, un travail de longue haleine

Face à ce contexte exceptionnel, certaines organisations contraintes de suspendre leur activité ont intérêt à également mettre en pause leurs campagnes payantes (aussi appelées “campagnes SEA”). En revanche, rien ne justifie pour une organisation de cesser tout effort en matière de référencement naturel. Bien au contraire, interrompre ce travail ou pire, mettre votre site ‘hors-service’ ou ‘en maintenance’ pendant cette période pourrait grandement vous desservir. Autre chose à prendre en considération, vos concurrents mesurent très certainement de leur côté l’importance de maintenir leurs efforts en matière de SEO, et risqueraient fort de vous devancer si vous n’en faites pas de même.

Par définition, le SEO regroupe un ensemble d’actions qui doivent s’inscrire dans la durée. L’objectif est simple : faire progressivement – mais sûrement – bouger les curseurs des algorithmes afin de gagner des positions sur les pages de résultats pour, en cas de requête, être présenté devant ses concurrents. Comparons la pratique du SEO à une compétition sportive (qui ne cesserait jamais) et donc les organisations le pratiquant à des athlètes. On comprend alors aisément que quiconque viendrait à interrompre son entraînement/ses efforts en matière de SEO, prendrait de risque d’être en retard sur les autres, et ultimement de finir dernier.

Cette analogie est particulièrement valable pour la pratique du netlinking. En effet, dans le cadre de la création de liens (entrants et sortants, soit vers et depuis votre site), tout l’enjeu consiste à mener un travail régulier afin de rester pertinent et donc discret vis à vis des Googlebot. En clair, l’objectif est de veiller à ne provoquer ni vagues d’activité, ni creux inhabituels. Ainsi, un arrêt total pendant la période de confinement pourrait alerter les radars de Google.

Profiter du confinement pour mener un vrai travail de fond

N’avez-vous jamais rêvé de pouvoir faire “pause” dans votre activité afin de mener, enfin, certains chantiers de fond ? Cette période est l’occasion de faire tout ce que vous avez tendance à reporter à plus tard. Et en matière de SEO, les chantiers potentiels sont nombreux !

Commencez par mener une veille : quelles sont les grandes tendances de votre secteur ? Les pratiques de vos concurrents ? Aussi, renseignez-vous sur les données structurées, les dernières mises à jour de l’algorithme BERT de Google. En somme, tâchez de comprendre précisément les nouveaux enjeux SEO pour votre secteur d’activité et plus précisément, pour votre organisation.

Vous pouvez également réaliser un grand nettoyage sur votre site. Par où commencer nous direz-vous ? Une méthode efficace consiste à partir de votre compte Google Analytics. Commencez par analyser vos performances page par page. Observez ce qui va, et surtout ce qui va moins. Tentez de repérer notamment les pages dites “zombie” : ces pages oubliées car orphelines, mal maillées ou purement obsolètes. A vous alors d’arbitrer : faut-il les supprimer, les déplacer, les retravailler afin de de les revitaliser ?

A ce propos, il peut s’avérer très utile de procéder au rafraîchissement de vos contenus. La priorité de google est de proposer des informations fiables, pertinentes et à jour. Est-ce bien le cas de toutes vos pages produits, vos catégories, articles de blog ? Vous pouvez également prendre le temps d’optimiser vos ‘titles’, vos meta descriptions et plus globalement vos mots clés. Il peut notamment être très judicieux de créer des pages dédiées à certains mots clés stratégiques pour votre activité (sous réserve bien entendu d’avoir des choses intéressantes à dire sur ces sujets – Google n’est pas dupe !). Par exemple, chez Silicon Salad, nous avons entrepris la rédaction de pages dédiées à la création d’applications mobiles, la solution Magento ou encore WordPress.

Peaufiner sa stratégie d’inbound marketing

Le référencement naturel ne peut plus se concevoir uniquement sous l’aspect de l’optimisation technique. Il doit aussi répondre aux besoins de vos clients et prospects, et ainsi contribuer à l’expérience que vous leur proposez. Autrement dit, une stratégie SEO – aussi aboutie soit-elle – vous permettra sans doute d’attirer plus de trafic sur votre site, mais ne vous permettra pas nécessairement de générer des ventes ni de fidéliser. En ayant une véritable stratégie de contenu, vous maximisez vos chances de dire à Google : “voici de quoi je parle, et voici mon site avec les pages les plus pertinentes pour chaque sujet”. Conclusion : votre site web doit s’appuyer non seulement sur un bon référencement naturel mais également sur une stratégie plus globale d’inbound marketing.

Redéfinissez précisément votre cible (en organisant un atelier persona par exemple), pour ensuite bâtir ou préciser votre ligne éditoriale et les types de contenus que vous souhaitez proposer à vos visiteurs (articles, photos, vidéos, podcasts, guides, livres-blancs…). Définissez également les canaux de communication sur lesquels vous souhaitez capitaliser (blog, réseaux sociaux, presse…) Enfin, profitez-en pour établir un calendrier éditorial synthétisant tous vos choix.

En conclusion, investir dans le SEO en temps de crise est un choix stratégique qui a toutes les chances de s’avérer rentable sur le long terme, de surcroît si vous souhaitez rester compétitifs sur les moteurs de recherche, face à des concurrents qui capitalisent fort probablement sur cette période de confinement pour optimiser leur propre référencement naturel. Si vous avez besoin d’aide ou de conseils en la matière, n’hésitez pas à prendre contact avec nous !