Par , le 28 juin 2011

Greenpeace : L’empire (vert) contre-attaque

Buzz | 0

Chaque jour apporte son lot de buzz, entre mash-ups, lulcatz et pubs virales, et celui-ci ne déroge pas à la règle.
C’est aujourd’hui à une sorte de «buzz-surfing» que l’on assiste, et à un clash par spots interposés sur fond de culture geek.
Un clash orchestré par nul autre que Greenpeace, qui cette fois-ci s’en prend à Volkswagen.

Petit rappel des faits…

Sauf si vous vous terriez sur Dagobah (*référence geek #1) ces trois derniers mois, ou si vous étiez à ce point écolo que vous avez jeté votre télé, votre PC, votre smartphone et votre connexion internet au feu, vous n’avez pas pu rater ceci :

Un spot sympa et un bon coup de la part du constructeur automobile, qui faisait ici du pied aux fans d’un film sorti il y a longtemps et qui parlait d’une galaxie fort, fort lointaine.
Jouant sur la nostalgie et la tendance à flatter le geek, le spot a sans doute du parvenir à faire fondre quelques quarantenaires et leurs éventuelles descendances, en même temps qu’il faisait se gargariser les blogs de design les plus hypes.

Oui, mais alors que tout le monde se fendait la poire ou essayait de maitriser les pouvoirs (obscurs) de la Force (remarquez que le gamin n’est pas grimé en nain vert sans âge (1)) dans sa salle de bain, la Rébellion se préparait à contre-attaquer l’empire.

Ainsi les jedis firent-ils leur retour avec ce spot et ce site :


http://www.vwdarkside.com/fr

Alors pourquoi me demanderez-vous, pourquoi donc nos Greeners s’en sont-ils pris à VW ?

Le fond du problème (expliqué en très gros), est que le constructeur allemand s’oppose à deux lois européennes clés pour la protection climatique (expliquées sur le site), ce qui a fait voir rouge à nos amis verts.
Ainsi, plutôt que d’opter pour une attaque traditionnelle, la com’ de Greenpeace a décidé de la jouer malin, et de retourner les atouts de la pub initiale contre la marque.
Même situation, même mini-Vader, FX sympas et références à la saga décuplées, la recette était vouée à la réussite.
Et le résultat a bien entendu été conforme aux espérances avec une diffusion massive via Twitter et Facebook, depuis le lancement ce matin.

Autre point positif, on a pour une fois droit à un vrai site, graphiquement et ergonomiquement réussi, et fourmillant de petites trouvailles. Ainsi, par exemple, sur la FAQ vous aurez le choix d’avoir les réponses à vos questions sous forme hyperbatique (en langage Yoda pour être plus précis) ou sous forme normale.

Par ailleurs, clair est le message et visible l’appel au soutien : le call-to-action est efficace et attire l’attention une fois celle-ci libérée de la vidéo.
A noter qu’une fois la Rébellion rejointe (votre serviteur en est un des membres), vous accèderez à une seconde vidéo, ainsi qu’à la possibilité de gagner un T-Shirt collector en propageant la bonne parole (via mail, facebook, twitter, etc).

Un bon cas d’école quoi qu’il en soit (les polémiques sont déjà en route – cf Youtube comments), et un exemple de buzz marketing intelligent et utile, que pas mal d’organisations ou de marques devraient suivre (et aussi George Lucas, dont les fans deviennent visiblement plus efficaces que lui).

1 : En réalité, il a plus de 900 ans (*référence geek #2).

Partager l'article :

Vous souhaitez réagir ?

En soumettant ce commentaire vous donnez à Silicon Salad le droit de citer vos propos ainsi que votre nom/site. Tous commentaires dégradants ou hors-sujet peuvent-être supprimés par décision de l’auteur. Votre e-mail, ne sert qu’à des fins d’authentification, il ne peut-être ni partagé ni diffusé.
Vous pouvez commenter avec la syntaxe Markdown. En savoir plus

Article précédent
Soirée Pizza Up(date)